LE VILLAGE DES ENFANTS DANS LA NATURE

Projet pédagogique

Un jour par semaine, le village des enfants migre dans la nature environnante de l’école. Ces temps permettent aux enfants de vivre régulièrement l’expérience du mentorat dans la nature, et de développer la connexion à soi, aux autres et à la nature.

Le mentorat des enfants dans la nature

Le mentorat des enfants dans la nature est une posture pédagogique qui prend comme support la curiosité et l’enthousiasme naturels de l’enfant. Par le biais de nombreux jeux et activités en pleine nature, de partages d’expériences et de questionnements, nous offrons à l’enfant l’environnement adapté pour consolider sa connaissance de lui-même, sa relation aux autres et sa connexion à la nature.

nature5

Le cadre naturel

Accessible à pied depuis l’école, l’espace investi lors des temps en nature est riche et varié. Bois, prairies, ruisseaux, zones humides, permettent aux enfants d’appréhender la richesse des écosystèmes et d’y faire des expériences diversifiées.

Nous sortons toute l’année quelle que soit la météo. « Il n’y a pas de mauvais temps, simplement des vêtements inadaptés ». Afin de minimiser les traces de notre passage dans la nature, nous installons avec les enfants à chaque sortie un petit campement nomade permettant d’assurer la satisfaction des besoins premiers (hygiène, eau, nourriture, chaleur, abri) tout au long de l’année.

nature2

La culture pour faciliter la connexion

Pour prendre soin d’une entité (soi, les autres ou la nature), il faut éprouver ce qui nous y relie, ce sentiment de connexion. Le rôle d’une culture est précisément de faciliter l’émergence et l’expression de cette connexion, inscrite depuis des millénaires dans nos gênes et sans laquelle nos ancêtres qui vivaient dans la nature sauvage n’auraient pu nous permettre d’être là aujourd’hui. Selon cette acception, il semble que la culture fasse cruellement défaut dans notre société. La déconnexion qui en résulte favorise l’apparition du non-respect de soi, de la compétition, de la destruction de la nature. A l’inverse, dans un groupe où la connexion est facilitée, chaque individu est accompagné dans l’exploration des curiosités qui lui sont propres. Avec le temps et l’expérience renouvelée du mentorat, celles-ci se transformeront en passions puis en dons, autrement dit des aptitudes remarquables. C’est alors tout le groupe qui bénéficiera de la singularité et des dons uniques de chaque individu.

Afin de faciliter cette connexion, nous essayons de recréer lors des temps en nature un contenant culturel propice au mentorat. Cela se traduit notamment par des cercles d’ouverture et de clôture, l’écoute profonde et le questionnement, le partage de nos gratitudes, d’histoires et de chants… Et par l’inspiration que suscitent les adultes en jouant et en explorant eux-aussi leur propre curiosité dans la nature !

Les activités proposées

De nombreux jeux, activités et expériences sont proposés pour favoriser le développement de cette connexion tout en respectant les aspirations naturelles des enfants (la vitalité, l’observation, l’expérimentation, la créativité, la découverte, l’errance, la concentration, la joie…) :

Des jeux collectifs

Des expériences de connexion à la nature par les sens, seul ou en groupe

La pratique de savoir-faire anciens (vannerie sauvage, cueillette de plantes, feu par friction, pistage animalier…)

L’observation naturaliste (animaux, végétaux, écosystèmes)

L’installation du campement nomade

nature3         nature1

En outre, chaque semaine, chaque enfant et chaque adulte rend visite à une place précise qu’il s’est choisie. Toujours la même, toute l’année, à différents moments de la journée. Il s’y assied dans le silence, ouvre ses sens et se laisse guider par sa curiosité. Cette pratique permet de développer le sentiment d’appartenance et de recevoir ce que nous offre la nature pour nourrir notre lien avec elle et avec nous-même. Nous nous rassemblons ensuite pour partager nos histoires et nos questionnements, afin d’en faire bénéficier tout le groupe.

Les bienfaits de la connexion

Le mentorat des enfants dans la nature a des critères de référence différents de ceux du mode d’éducation dominant dans notre société. Il éveille les enfants afin qu’ils nourrissent une relation vivante avec eux-mêmes, les autres et le monde naturel. Bien que les temps en nature soient propices à l’enseignement de compétences mesurables (connaissance scientifique de la faune et de la flore, pensée critique et écologique, artisanat…), le projet pédagogique privilégie le développement de qualités d’être, dont le potentiel est inscrit en chacun de nous. Aussi ne s’agit-il pas d’enseigner ces qualités d’être, mais bien plutôt d’activer ce potentiel. Les jeux et expériences proposées dans le contexte du mentorat culturel permettent le développement de ces qualités comme autant de racines saines pour le développement de l’enfant : le bon sens, la vitalité et l’agilité, la persévérance et la concentration, l’empathie, l’aide au groupe, le respect et l’humilité, la capacité à résoudre des problèmes, la quiétude.

nature4